Haïti-Cuba : Le BHDA à la 10ème Foire de l’Artisanat à La Havane

Sous les auspices d’une mission bilatérale (Haïti-Rép. dominicaine), le BHDA a pris part, du 10 au 15 décembre derniers, à la 10ème Foire Internationale de l’Artisanat à la Havane à Cuba.

 Cette mission avait pour objectif d’observer l’organisation et le déroulement de cette foire artisanale qui est l’un des plus grands événements culturels cubains, et y participer activement avec, pour représentants – du côté d’Haïti – dans le secteur, les deux (2) designers haïtiens très connus : Maguy DURCE et Michel CHATAIGNE.

Il était aussi question de réaliser une visite guidée de différents sites historiques et touristiques de La Havane.

A cette liste s’est ajouté un ensemble de rencontres avec des personnalités du secteur culturel cubain dont la finalité a été d’arriver à une collaboration d’échanges entre les trois pays (Haïti-Cuba-République dominicaine) dans le domaine de l’artisanat.

Selon ce qu’a constaté Monsieur Léopold CINE, Représentant de la Directrice Générale du BHDA, Madame Emmelie Prophète MILCE, à cette mission, Cuba a un système organisé pour mettre en valeur l’artisanat local. Les grands ateliers artisanaux du pays bénéficient du support du Fonds cubain des Biens Culturels.

Monsieur CINE a pu s’entretenir pendant quelques minutes avec la Directrice du Bureau de la Propriété Industrielle de Cuba, Madame Maria De Los Angeles Sanchez TORES, sur la valeur de l’artisanat dans la culture cubaine. Cuba, a rappelé Madame TORES, est signataire du Droit d’Auteur depuis 1905. La propriété industrielle et le Droit d’Auteur rentrent dans le cadre même de la politique du développement de Cuba. Un modèle à suivre.

A l’issue de cette mission, une lettre d’intention rédigée en espagnol, et signée par tous les représentants de la délégation binationale à Cuba, a été remise au Directeur Général du Fonds Cubain de Biens Culturels Monsieur Arturo Valdés CURBEIRA. Cette lettre traduit la volonté d’Haïti et de la République dominicaine d’établir des conditions d’échanges tripartites avec Cuba qui, on l’a remarqué, a un potentiel énorme à explorer au niveau de l’artisanat et biens culturels. La missive a été reçue avec joie par M. CURBEIRA qui promet de faire le suivi auprès de son supérieur qu’est le Ministre.

Cette démarche s’est inscrite dans le cadre de la Composante Commerce du Programme Binational Haïti-République dominicaine, financée par l’Union Européenne sous le 10ème Fonds Européen de Développement (10ème FED) et mis en œuvre par la Caribbean Export Development Agengy.